Bovins / Ovins

bovins-ovins1.pngfrise-volailles-canards-lapins2.pngfrise-volailles-canards-lapins3.png

montage-photo-v1.jpg

Atelier abattoir

Le rôle du contrôleur rituel est primordial et répond à des exigences strictes. Les principales étapes de contrôle sont les suivantes :

  • Une vérification du nettoyage complet de la chaine de fabrication (locaux, box de contention, machines, ustensiles, etc.)
  • Contrôle de la qualité d’affutage des couteaux utilisés exclusivement pour l’abattage rituel
  • Une autorisation de démarrage de la production sous la responsabilité exclusive du contrôleur ARGML
  • Lorsque le sacrificateur rituel n’est pas salarié de l’ARGML, contrôle permanent de la qualité du sacrifice
  • Suivi du processus de dépeçage et de préparation des carcasses
  • Identification individuelle des carcasses, et également des viscères (poumon, cœur, foie,…)
  • Relevé de traçabilité des abattages rituel certifiés par l’ARGML 

Atelier découpe

  • avant de procéder à l’opération de désossage et de découpe le contrôleur rituel s’assure :
    • que toutes les carcasses entrant dans l’atelier de découpe sont bien identifiées avec les marques de certification halal de l’ARGML (estampilles, étiquettes,…)
    • que les surface dédiées à la production halal sont parfaitement nettoyées (tables, machines utilisées, bacs, couteaux,…)
  • Les carcasses sont ensuite désossées, découpées et conditionnées sous la supervision du contrôleur rituel.
  • Toutes les pièces de viande halal sont ensuite identifiées à l’aide du matériel de certification ARGML ( sous vide, cartons, barquettes, …).
  • Les viandes en vrac destinées à la transformation sont placés dans des bacs ou emballage spécifiques, scellés avec la bande de garantie halal de l’ARGML, afin de permettre leur utilisation ultérieure sur un site de transformation.