Volailles / Canards / Lapins

frise-volailles-canards-lapins1.pngfrise-volailles-canards-lapins2.pngfrise-volailles-canards-lapins3.png

montage-photo-volailles-canards-lapins.png

Atelier abattoir

Le protocole de contrôle ARGML du sacrifice des volailles est, comme l’ensemble de ses procédures de contrôle, parfaitement encadré et réglementé par la Charte d’Hygiène et de Qualité Halal ARGML.

Les étapes de contrôle sont les suivantes :

  • Une vérification du nettoyage complet de la chaine de fabrication (locaux, machines, ustensiles, etc..)
  • Une vérification de l’état d’aiguisage des couteaux destinés exclusivement au sacrifice rituel
  • Une autorisation de démarrage de l’abattage rituel sous la responsabilité exclusive du contrôleur rituel ARGML
  • Le sacrifice des volailles doit être réalisé à la main par des sacrificateurs rituels habilités par la Grande mosquée de Lyon
  • img-0982.jpgLe contrôleur rituel se place en permanence avant le premier sacrificateur, pour vérifier que chaque volaille est bien vivante avant le sacrifice rituel
  • Dans certains abattoirs industriels de volaille opérant sous contrôle rituel de l’ARGML, l’électronarcose peut être utilisée au poste d’abattage, sous conditions bien précises. Le recours à cette méthode d’insensibilisation, demeure sous la responsabilité exclusive de ses contrôleurs rituels et est soumis à un protocole strict, spécifique à l’abattage rituel. Ce protocole définit par l’ARGML garantit strictement que l’animal est bien vivant avant son sacrifice rituel, conformément aux principes islamiques.

Qu’est-ce que l’électronarcose ?

Références religieuses relatives à l’abattage rituel des volailles

 

  • Vérification de la qualité du sacrifice rituel (section correcte des organes)
  • Suivi des opérations de plumage, éviscération, calibrage, etc.. 
  • Identification de chaque chariot destiné ensuite à la découpe ou au conditionnement des volailles entières. Les volailles sont disposées sur chariots et sont identifiées à l’aide du matériel de certification ARGML (scellés, étiquettes, ou marquages par flèches plastique). 

 

Atelier découpe

Mandatés pour contrôler l’intégralité du processus de fabrication halal (jusqu’au conditionnement final des produits) le rôle des contrôleurs rituels de l’ARGML se poursuit bien après l’abattage rituel. Le protocole comprend notamment les étapes suivantes : 

  • Avant de procéder à l’opération de découpe, le contrôleur rituel s’assure :
    • que toutes les volailles entrant dans la chaîne de découpe dédiée à la production halal sont bien identifiées avec les marques de certification halal de l’ARGML (estampilles, étiquettes,…)
    • que les surface dédiées à la production halal sont parfaitement nettoyées (tables, machines utilisées, bacs, couteaux,…)
  • Les volailles sont ensuite découpées sous la supervision du contrôleur rituel.
  • img-0163.jpg img-0220.jpgTous les morceaux de viande halal sont ensuite identifiés à l’aide du matériel de certification ARGML (fléchettes pour les cuisses de volailles et volailles entières destinées à la vente en vrac, étiquettes sur les barquettes et volailles entières, …).
  • Les viandes en vrac destinées à la transformation sont placées dans des bacs ou emballages spécifiques, scellés avec la bande de garantie halal de l’ARGML, afin de permettre leur utilisation ultérieure sur un site de transformation.

L’ensemble du processus de certification halal mis en place par l’ARGML fait l’objet d’un contrôle rigoureux. Nos contrôleurs rituels peuvent être amenés à refuser de valider certaines productions pour non-conformité. Il en va de notre responsabilité religieuse. Dans la mesure où ils travaillent en complète indépendance par rapport à l’industriel pour leur mission de contrôle rituel, leur décision ne peut être influencée par un responsable de l’usine.