Bénéfices d'une certification fiable

Le terme halal est un concept émanant des sources scripturaires musulmanes : Le Coran et La Sunna.

Il définit ce qui est permis et licite dans la vie du musulman. Il est opposé au « Harâm » qui renvoie à ce qui est interdit. Le Halal est un moyen et une condition pour cheminer vers Le Créateur et revêt donc une importance fondamentale pour les musulmans. 

Les notions de halal et de harâm  concernent différents aspects de la vie du musulman et notamment son alimentation.

A titre d’exemple, une pièce de viande Halal provient d’un animal autorisé et abattu conformément aux règles du sacrifice rituel musulman et, le cas échéant, transformée selon un processus qui répond à des exigences précises.

Une conception du halal erronée ….

Les industriels ont bien entendu des considérations commerciales et des impératifs budgétaires qu’ils doivent prendre en compte dans leur processus de production. Cependant dans une démarche de certification Halal honnête et transparente l'appréciation du coût de revient final du produit ne doit pas se faire au détriment de la qualité Halal.

Les raccourcis en ce qui concerne la production Hallal sont à bannir. Voici une liste non exhaustive de pièges à éviter :

  • Estampiller un produit « Halal » en utilisant un packaging exotique (images représentant la culture arabo islamique, ...), sans aucune garantie de traçabilité Halal.
  • Se contenter d’un salarié « musulman » ou « d’origine maghrébine » pour attester du caractère Halal du produit final.
  • Utiliser dans la conception de produit, des viandes provenant de l’étranger dont le caractère et la traçabilité Halal sont douteux.
  • Proposer à ses clients des certificats Halal de complaisance, sans réelles garanties prouvées.
  • Etiqueter Halal une viande obtenue à partir d’un abattage automatique (abattage au disque).

Un consommateur de plus en plus renseigné, de plus en plus actif …

Le consommateur musulman prend progressivement conscience du rôle qu’il doit jouer dans son acte de consommation. On assiste ainsi à l’émergence d’une population de confession musulmane plus jeune, éduquée, avertie, plus exigeante et plus regardante que les générations précédentes, et à la recherche de vraies garanties.

Le débat sur le halal prend donc de l’ampleur et beaucoup de médias communautaires contribuent à rendre l’information du marché de plus en plus accessible. Une démocratisation exacerbée des moyens de communication : Internet, vidéos en ligne (Youtube, Dailymotion), réseaux sociaux (Facebook,…) permet de plus de relayer l’information de façon instantanée.

Il n’est pas rare qu’une marque soit épinglée pour une offre de produits « pseudo halal ». C’est ainsi que plusieurs « scandales » sur le halal ont vu le jour sur la toile et ont ensuite été relayés auprès des consommateurs. Les marques sont alors discréditées et certains groupes d’influence vont même jusqu’à appeler explicitement au boycott des produits incriminés. Ces scandales à répétition induisent méfiance et frilosité face à une offre halal jugée opaque et peu rassurante par grand nombre de consommateurs.

Le seul mot d’ordre est donc de respecter la cible à laquelle l'entreprise s’adresse et de satisfaire ses besoins de sécurité en terme de garantie halal. De plus en plus soucieux de ce qu’ils consomment les consommateurs musulmans veulent qu’on leur apporte transparence et garanties sur la qualité halal des produits et le mode opérationnel mis en place dans la démarche de certification halal.

Adopter une communication claire et transparente sur son offre de produit c’est valoriser le consommateur à qui l'on s’adresse.